Quel est le tarif d'une séance de Coaching ou de Thérapie ?

Que ce soit pour un client qui souhaite savoir quel est le prix d'une séance de coaching et de thérapie ou pour un Coach qui se demande combien coûte une séance de Coaching et donc combien lui même peut demander comme tarif pour une séance de coaching.

COACHING ET THÉRAPIE HOLISTIQUE

Frédéric

8/5/202125 min read

"Quel est le tarif d'une séance de Coaching ou de Thérapie ?"
est une question fréquente...


Que ce soit pour un client qui souhaite savoir quel est le prix d'une séance de coaching et de thérapie ou pour un
Coach qui se demande combien coûte une séance de Coaching

et donc combien lui même peut demander comme tarif pour une séance de coaching.


Dans cet article je vais vous donner une idée de prix pour une séance de coaching ou de thérapie mais surtout vous apporter des informations essentielles pour comprendre
la tarification selon le fonctionnement du coach ou du thérapeute...
Je vais utiliser ici le terme coaching sans répéter le mot thérapie en sachant que la majorité des informations ci-dessous s'applique au coaching et à la thérapie.

Pour démarrer, je vais déjà vous donner un ordre d'idée de tarifs pour une séance de Coaching :

En lisant cet article vous saurez précisément et par vous même ce que vaut une séance de coaching grâce à tous les éléments que l'on va prendre en compte ici, ensemble ...

Les prix moyen pour une séance de coaching peuvent aller de 50 € à 700 € la séance !

Vous allez me dire c'est un peu large comme gamme de prix ! Oui et c'est pour cela que je vais vous apporter de nombreuses précisions dans cet article.

Le tarif dépend de nombreux facteurs comme le type de coaching, la durée du coaching, l'expérience du coach, le type de suivi que vous avez avec le coach, les outils que vous donne le coach, l'implication avant, pendant et après la séance...

Nous allons voir ensemble ces différents aspects dans la suite de cet article...

La première grande différence est de savoir s'il s'agit de séance de coaching personnel (coaching de vie), d'une séance de couple ou d'une séance de coaching en entreprise.

S'il s'agit de Coaching personnel, nous serons plus dans la tranche allant de 50 € à 300 € par séance selon les éléments que nous allons voir ensemble ci-dessous.

Le coaching de couple se situe entre 150 et 300 € par séance, qui sont souvent plus longues que des séances individuelles.

Pour le coaching en entreprise, les tarifs se situeront entre 200 et 700 €.

Voilà déjà une différence majeure mais d'autres éléments sont à prendre en compte dans le prix d'une séance de coaching...

L'élément qui joue un rôle important dans le prix est le fonctionnement du coach en terme de durée de séance.

Certains coachs appliquent un temps fixe de 45 minutes ou une heure par séance.

D'autres préfèrent faire des séances plus longues ou ne pas fixer de durée et ainsi s'adapter à l'avancement du client et de ses besoins lors de la séance.

C'est cette dernière méthode que je préfère, elle permet de ne pas couper la séance en plein milieu d'un moment où le client à des réalisations fortes ou lors d'un moment émotionnel intense.

De mon côté, je fais des séances longues et c'est ce que j'enseigne aussi aux coachs et thérapeutes holistique que je forme.

Comme nous accompagnons nos clients d'une manière plus gloable, chaque séance peut durer d'une heure et demi à près de 3 heures.

Une seule séance permet donc de faire un cheminement plus en profondeur, il y a souvent moins besoin de séances et celles ci sont souvent plus efficaces car nous pouvons prendre le temps d'aller creuser, mettre en lumière et libérer ce qui a besoin de l'être...

Donc pour revenir au tarif, il est évident qu'une séance de 45 minutes ne peut pas coûter le même prix qu'une séance de 3 heures.

De la même manière, un coach qui s'adapte au client en ne fixant pas une durée fixe, ne peut pas prendre autant de clients que celui qui limite la durée à une heure.

Et pourtant certains coachs appliquent des tarifs élevés même pour des séances de 45 minutes ou une heure. De nombreux sites donnent des tarifs allant de 150 à 300 € de l'heure (voir références ci-dessous). Ces tarifs me semblent exagérés.

Je pense de mon côté que comme pour toutes choses, il est important de trouver un juste milieu.

L'autre élément à prendre en compte est l'implication du coach avant, pendant et après les séances de coaching...

Est-ce que le coach vous donne déjà des exercices et/ou un questionnaire à remplir avant la séance, vous donne-t-il des outils pendant la séance que vous pourrez utiliser dans votre vie quotidienne, est-il disponible pour répondre à vos questions après ou entre les séances (par email ou téléphone)...

Ces éléments sont importants à considérer dans le tarif de la séance qui au final implique beaucoup plus que seulement la séance.

D'ailleurs, j'offre gratuitement, un cours en ligne et un ebook permettant de nombreuses mises en lumière et compréhensions de là où vous en êtes dans votre vie.

Vous pouvez découvrir et recevoir ce cours en ligne et cet eBook gratuitement en cliquant sur ce lien :

http://formation-4-domaines.fredericdeltour.com/

L'expérience du coach est évidemment à prendre en compte, tout comme dans toute carrière, plus un individu est expérimenté, plus il est efficace et plus son salaire est élevé...

Pour le coaching ce n'est pas temps une question d'année que de qualité, un coachs avec peu d'année d'expérience mais qui est à sa place, qui représente son métier, qui le vit et transpire dans son être sera bien plus efficace qu'un coach avec 20 ans d'expérience qui ne fait ça que pour l'argent et sans grande conviction intérieure.

De même que les outils que le coach utilise peuvent faire une très grande différence dans la qualité d'un accompagnement...

Par exemple, non pas pour me lancer des fleurs mais pour prendre une exemple concret, j'ai souvent eu le retour dans mes accompagnements qu'après une ou deux séances, nous avions libéré avec le client des émotions ou situations qu'il avait travaillé avec un psychologue depuis plus de 20 ans sans succès... C'est un retour que j'ai souvent reçu, qui prouve surtout que l'attitude du coach et les outils qu'il utilise peuvent faire une grande différence dans les résultats qu'obtiennent les clients.

Alors maintenant que nous avons fait le tour du sujet, quel est le prix d'une séance de coaching ?

Vous avez ici de nombreux éléments pour vous faire votre propre idée mais je vais quand même partager avec vous ce qui me semble un tarif juste et approprié autant pour le client que pour le coach.

Un prix de l'heure pour une séance de coaching ou de thérapie, allant de 50 à 90 € me semble juste, correct et approprié avec les éléments que nous avons vu ici.

Donc de 100 à 300 € par séance si la séance dure de 2 à 3 heures est un budget cohérent.

A vous de savoir ce que vous êtes prêts à payer selon le coach que vous choisissez, ses compétences, les outils qu'il utilise et tous les éléments que nous avons vu ensemble...

Frédéric

Vidéo de Présentation de la
Formation Thérapeute Holistique, Coach de vie, Coach Holistique et Psychopraticien...

Si vous êtes intéressé pour vous former aux métiers de coach et thérapeute holistique, vous pouvez découvrir la Formation Certifiante que je propose sur cette page :

https://fredericdeltour.com/formation-cours-en-ligne.html

Si vous voulez découvrir quelques uns des coachs et des thérapeutes que j'ai formé, vous pouvez voir leur profil et description sur cette page :

https://fredericdeltour.com/formation-cours-en-ligne/trouver-un-therapeute-coach-de-vie-famille-couple-ado.html

Pour comprendre et découvrir quelques unes des méthodes que peuvent utiliser les coachs et les thérapeutes,
voici quelques explications et définitions qui peuvent vous être utiles...

Approche Centrée sur la Personne :

L’approche centrée sur la personne (ACP) est une méthode de psychothérapie et de relation d'aide (counselling) créée par le psychologue nord-américain Carl Rogers (1902-1987).

L’approche centrée sur la personne appartient au courant de la psychologie humaniste-existentielle également dénommée « troisième force » sur le continent américain, aux côtés de la psychanalyse et du béhaviorisme (thérapie comportementale)1.

Au-delà de la psychothérapie, les idées de Carl Rogers influencent fortement le champ des relations humaines. En 1987, année de sa mort, il est d'ailleurs pressenti comme candidat au prix Nobel de la Paix [réf. nécessaire]2 pour ses interventions de facilitation en Afrique du Sud, en Irlande, en Amérique centrale et dans l'ex-Union soviétique.

Sa méthode met l'accent sur la qualité de la relation entre le thérapeute et le patient (empathie, congruence et considération positive inconditionnelle). Cette approche a été introduite en France sous l'appellation de méthode non-directive dans les années 1950, mais Carl Rogers l'avait déjà dénommée psychothérapie centrée sur le client (« Client-Centered Therapy ») puis approche centrée sur la personne (« Person-centered Approach »).

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Approche_centr%C3%A9e_sur_la_personne

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Rogers

L'empathie :

L'empathie1 est la reconnaissance et la compréhension des sentiments et des émotions d'un autre individu. Dans un sens plus général, elle représente la reconnaissance de ses états non-émotionnels, tels que ses propres croyances. Dans ce dernier cas, il est plus spécifiquement question de l’empathie cognitive2.

Dans le langage courant, le phénomène d'empathie est souvent illustré par l'expression se mettre à la place de l'autre3. [...]

Dans l'étude des relations interindividuelles, l'empathie est donc différente des notions de sympathie, de compassion, d'altruisme ou de contagion émotionnelle, qui peuvent lui être associées.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Empathie

La Thérapie Gestalt ou Gestalt-Thérapie :

La Gestalt-thérapie, parfois appelée Gestalt, est à la fois une approche thérapeutique, un corpus de concepts et un ensemble de pratiques visant un changement personnel, psychosocial et organisationnel.

  • Cette approche thérapeutique est centrée sur l’interaction constante de l’être humain avec son environnement. Elle s’intéresse à la manière dont cette interaction prend forme et tente de mettre du mouvement lorsque cette forme est figée et répétitive. En effet, le terme allemand « Gestalt » se traduit par « forme », au sens de « prendre forme », « s’organiser », « se construire ».

  • Le corpus de concepts s’organise autour de la notion de contact vue comme un processus. La personne en tant qu’organisme est en contact avec l’environnement et aucun organisme ne subsiste sans échange avec l’environnement. La théorie de la Gestalt-thérapie permet de modéliser ce processus en s’appuyant sur une philosophie phénoménologique et pragmatique.

  • Cette vision des interactions et l’intégration des concepts s’actualisent dans un ensemble de pratiques d’accompagnement des personnes, des groupes et des organisations. L’accent est mis sur l’expérience subjective et la prise en compte de ce qui se passe dans la situation présente.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gestalt-th%C3%A9rapie


Hypnose Ericksonienne :

L'hypnose ericksonienne est issue de la pratique de Milton Erickson (1901-1980). Caractérisée par une approche souple, indirecte (métaphores) et non dirigiste, cette forme d'hypnose a donné naissance à de nombreux courants de psychothérapie moderne : thérapie familiale, thérapie brève (stratégique, systémique), programmation neuro-linguistique (PNL)...

Pour Milton Erickson, l'inconscient est profondément bon et puissant. Il se révèle une puissance bienveillante avec laquelle l'état hypnotique doit permettre de coopérer. L'inconscient est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. L'hypnose ericksonienne a pour but d'amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.

Milton Erickson enseignait à ses étudiants le respect du patient : chaque personne est unique et il ne peut y avoir de normalisation des techniques inductives; il faut prendre en compte la personnalité du patient et respecter sa demande.

Son approche s'illustre par une citation lors d'une conférence1 que Milton Erickson donna à Seattle en 1965 :

« Vous ne contrôlez pas le comportement d'une quelconque autre personne. Vous apprenez à le connaître, vous aidez les patients en l'utilisant, vous aidez les patients en les dirigeant de telle façon qu'ils rencontrent leurs besoins; mais vous ne travaillez pas avec les patients pour atteindre vos propres buts. Le but est leur bien-être, et si vous réussissez à obtenir leur bien-être, vous touchez directement votre propre bien-être. »

Il a joué un rôle important dans le renouvellement de l'hypnose clinique et a consacré de nombreux travaux à l'hypnose thérapeutique. Son approche innovante en psychothérapie repose sur la conviction que le patient possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu'il rencontre : il s'agit par conséquent d'utiliser ses compétences et ses possibilités d'adaptation personnelles.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypnose_ericksonienne

Le Coaching :

Le sens premier de « coach », « grande voiture à chevaux » fabriquée à Kocs en Hongrie au xvie siècle, appelée coche en français, a amené, vers 1830, le sens figuré « instructeur / formateur », dans l'argot de l'Université d'Oxford, pour désigner un tuteur, un mentor, qui « transporte » l'élève vers un examen ; le sens « entraîneur sportif » serait apparu vers 18615.

Le coaching est le métier de l'accompagnement du dialogue entre le client et son coach. Il permet au client, par la construction de ces échanges, de trouver sa solution, c'est-à-dire, celle la plus adaptée à ses capacités, croyances, enjeux ou à sa situation.

La notion de « coaching », manquant de contours légaux, elle peut être utilisée par certains sans réelle compétence, il faut donc s'assurer du sérieux du praticien sachant qu'un diplôme ne certifie en rien les compétences de ce dernier (diplôme non reconnu, très coûteux, «acheté...).

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Coaching

Pour plus d'informations sur la Formation Holistique de Frédéric Deltour :

cliquez ici...

PNL ou Programmation Neuro Linguistique :

La programmation neuro-linguistique (abrégée « PNL » en français, et « NLP » en anglais) est une pratique pseudo-scientifique de médecine alternative élaborée dans les années 1970 aux États-Unis, à l'origine par John Grinder et Richard Bandler1 (qui a déposé la marque en 1976)Note 1, puis développée par de nombreux autres contributeurs dont Robert Dilts.

La PNL se présente comme l'étude des processus comportementaux acquis, considérés comme une Programmation Neurologique représentée par la Linguistique3. S'intéressant exclusivement aux informations émises sans interpréter les causes4, la PNL formalise des protocoles permettant l'explorations et l'évolution de ces structures comportementales. En s'intéressant notamment aux représentations mentales et aux automatismes, elle les identifie, les schématise et peut les proposer comme stratégie : très schématiquement, si une personne qui échoue dit se répéter « c'est dur », la « programmation » : « je peux le faire », associée à la réussite chez d'autres, peut être proposée. La PNL vise ainsi à décrire puis à reproduire les comportements efficaces5 et ses techniques préétablies6 se fondent sur des présupposés7 visant à décrire ce qui est associé à l'expérience subjective8 d'un sujet.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Programmation_neuro-linguistique

Psychologie Humaniste ou Approche Humaniste :

L'approche humaniste est un courant de la psychologie fondé sur une vision positive de l'être humain. C'est également un modèle de psychothérapie qui s'appuie sur la tendance innée de la personne à vouloir se réaliser, c'est-à-dire à mobiliser les forces de croissance psychologique et à développer son potentiel. La psychologie humaniste (Humanistic Psychology) apparaît à partir des années 1940 aux États-Unis, principalement sous l'impulsion d'Abraham Maslow1. Ce courant est parfois nommé « troisième force » (Third Force Psychology), faisant suite aux deux autres grands mouvements que sont la psychanalyse et le comportementalisme (béhaviorisme). Un quatrième courant lui fait suite : la psychologie transpersonnelle. L'approche existentielle-humaniste est souvent associée au mouvement du potentiel humain.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_humaniste

La Psychologie Analytique :

La psychologie analytique (Analytische Psychologie en allemand) est une théorie psychologique élaborée par le psychiatre suisse Carl Gustav Jung à partir de 1913. Créée au départ pour se différencier de la psychanalyse de Sigmund FreudJ 1, elle se propose de faire l'investigation de l'inconscient et de l'« âme », c'est-à-dire de la psyché individuelle.

La faisant reposer sur une conception objective de la psyché, Jung a établi sa théorie en développant des concepts clés du domaine de la psychologie et de la psychanalyse, tels celui d'« inconscient collectif », d'« archétype » ou de « synchronicité ». Elle se distingue par sa prise en compte des mythes et traditions, révélateurs de la psyché, de toutes les époques et de tous les continents, par le rêve comme élément central de communication avec l'inconscient et par l'existence d'instances psychiques autonomes comme l'Animus pour la femme ou l'Anima pour l'homme, la persona ou l'ombre, communs aux deux sexes.

Considérant que le psychisme d'un individu est constitué aussi bien d'éléments de la vie personnelle du sujet que de représentations faisant appel aux mythes et symboles universels, la psychothérapie liée à la psychologie analytique se structure autour du patient et vise au développement du « Soi », par la découverte de cette totalité psychique à travers la notion d'individuation.

Carl Gustav Jung a été un pionnier de la psychologie des profondeurs : il a souligné le lien existant entre la structure de la psyché (c'est-à-dire l'« âme », dans le vocabulaire jungien) et ses productions et manifestations culturelles. Il a introduit dans sa méthode des notions de sciences humaines puisées dans des champs de connaissance aussi divers que l'anthropologie, l'alchimie, l'étude des rêves, la mythologie et la religion, ce qui lui a permis d'appréhender la « réalité de l'âme ». Si Jung n'a pas été le premier à étudier les rêves, ses contributions dans ce domaine ont été déterminantes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Gustav_Jung

https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_analytique


La Thérapie Brève :

Une thérapie brève est une approche souvent psychologique d'un client ou d'un patient afin d'obtenir des résultats sur une très courte période, quelquefois en une ou deux séances (par exemple dans certains cas d'hypnothérapie). L'École de Palo Alto recommande une dizaine de séances pour une problématique donnée.

Il existe plusieurs sortes de psychothérapies brèves qui se référent à plusieurs modèles théoriques (psychanalytique : Balint1 ; Malan ; Sifneos, Gilliéron, etc. ; systémique ; behavioriste, etc). Le modèle psychanalytique a encore développé des traitements brefs pour des enfants (Winnicott, Filippo Muratori & Francisco Palacio Espasa, etc.). Une de ses formes est née aux États-Unis dans la mouvance systémique après la Seconde Guerre mondiale, inspirée principalement par les travaux du psychiatre et psychothérapeute Milton Erickson, il s'agit de l'hypnose ericksonienne.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9rapie_br%C3%A8ve

La Thérapie Brève Centrée sur la Solution :

La thérapie brève centrée sur la solution (TBCS) est une forme de thérapie créée en 1982 au Brief Family Therapy Center de Milwaukee par Steve de Shazer1.

Dans cette forme de thérapie, il ne s'agit pas ici de résoudre un problème mais de créer une solution ou de considérer la solution comme déjà là et parvenir à construire celle-ci.

La TBCS fait partie d'un courant historique des thérapies stratégiques. Elle est particulièrement utilisée en thérapie familiale autant qu'individuelle.

Prémisses : Il en existe trois :

  • Si ce n'est pas cassé, ne réparez pas.

  • Une fois que vous savez ce qui marche, refaites-le.

  • Si ça ne marche pas, ne recommencez pas : faites autre chose.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9rapie_br%C3%A8ve_centr%C3%A9e_sur_la_solution

Les Thérapies Comportementales :

Les thérapies comportementales et cognitives ou TCC1 (en anglais, cognitive behavioral therapy ou CBT) regroupent un ensemble de traitements des troubles psychiatriques (notamment addictions, psychoses2, dépressions et troubles anxieux) qui partagent une approche selon laquelle la thérapeutique doit être fondée sur les connaissances issues de la psychologie scientifique.

Elles doivent obéir à des protocoles relativement standardisés. Elles évaluent souvent l'évolution du patient au cours de la thérapie. Elles acceptent la démarche de médecine fondée sur les faits.

Les TCC ont pour particularité de s'attaquer aux difficultés du patient dans « l'ici et maintenant » par des exercices pratiques centrés sur les symptômes observables au travers du comportement et par l'accompagnement par le thérapeute qui vise à intervenir sur les processus mentaux dits aussi processus cognitifs, conscients ou non, considérés comme à l'origine des émotions et de leurs désordres. La standardisation de la pratique des TCC a contribué à la reconnaissance de leur efficacité par leur caractère reproductible qui est une des exigences de la démarche scientifique. Elles sont particulièrement indiquées pour les troubles anxieux (notamment les phobies) et les addictions.

Dans l'histoire de la psychologie clinique, les courants dits comportementalistes (visant d'abord à intervenir sur le comportement) et cognitifs (cherchant à intervenir sur les croyances, les représentations, et leurs processus de construction) sont apparus parallèlement au milieu du xxe siècle, parfois en compétition l'un avec l'autre. Depuis les années 1980, ce clivage historique entre comportementalisme et cognitivisme tend à disparaître dans la pratique thérapeutique3.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9rapie_cognitivo-comportementale

La thérapie rationnelle-émotive :

La thérapie rationnelle-émotive est une pratique psychothérapeutique empirique et directive, à fondements philosophiques, qui vise à soulager les individus souffrant de difficultés psycho-logiques (émotion et comportement). C'est une des principales formes de psychothérapie cognitivo-comportementale. Elle a été développée par Albert Ellis à partir de 1956 sous le nom de « rational therapy »1. En 1959 cette méthode prit le nom de « rational emotive therapy » et en 1992 celui de « Rational Emotive Behavior Therapy » (REBT).

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9rapie_rationnelle-%C3%A9motive

Pleine Conscience :

La pleine conscience est une expression désignant une attitude d'attention, de présence et de conscience vigilante, qui peut être interne (sensations, pensées, émotions, actions, motivations, etc.) ou externe (au monde environnant, bruits, objets, événements, etc.).

C'est une notion orientale ancienne, samma-sati en pali, samyak-smriti en sanskrit, l'« attention juste »1. Associée à l’enseignement de Siddhartha Gautama, elle joue un rôle important dans le bouddhisme où la pleine conscience est une étape nécessaire vers la libération (bodhi ou éveil spirituel) ; il s’agit d'un des membres du noble sentier octuple.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pleine_conscience

La Thérapie Familiale :

La thérapie familiale a été développée aux États-Unis dans les années 1950 et 1960 par plusieurs thérapeutes, dont Don Jackson, Salvador Minuchin, Jay Haley, Carl Whitaker, Virginia Satir, Murray Bowen et Nathan Ackerman1. Cette approche a été importée en Europe dans les années 1970, par des psychiatres italiens (Mara Selvini Palazzoli, Maurizio Andolfi) et belge (Mony Elkaïm). Elle s'est ensuite largement diffusée en France (avec des figures comme Robert Neuburger et Serge Hefez) et dans les différents pays européens et a été appliquée dans les institutions médico-sociales et psychiatriques.

En 1993 a été fondée la Société Française de Thérapie Familiale qui est l'organe représentatif des thérapeutes familiaux français 2.

En 2004, l’Inserm considère la thérapie familiale comme faisant partie, avec les thérapies psychodynamiques et cognitivo-comportementales, des trois principales approches psychothérapeutiques, pour « l’ancienneté et la solidité de leur conceptualisation théorique ; l’existence de formations spécifiques à leur pratique par des cliniciens ; leur utilisation répandue dans le domaine du soin »3. [...]

La thérapie familiale systémique vise à mobiliser les ressources de la famille et à améliorer la communication entre ses membres en vue d'apaiser des symptômes et/ou des difficultés relationnelles 4,5,6,7. [...]

Les thérapeutes familiaux d'orientation systémique utilisent des techniques spécifiques11,12,13 de questionnement et d’animation qui visent à favoriser la communication dans la famille et à stimuler le changement. [...]

L'efficacité de la thérapie familiale systémique a été démontrée scientifiquement dans les domaines suivants16,17,18 : troubles du comportement/problèmes de délinquance juvénile, trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) chez l’enfant, conduites toxicomaniaques et les problèmes liés à l’alcool, les troubles des conduites alimentaires, les schizophrénies et autres troubles psychotiques, troubles de l’humeur, troubles anxieux, troubles psychosomatiques chez l’enfant et l’adulte, troubles psycho-sexuels, détresse conjugale.

Il existe une autre approche de la thérapie familiale qui est la thérapie familiale psychanalytique19.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9rapie_familiale

Ci-dessous, vous trouverez, plus d'informations sur la partie Spirituelle de la Thérapie...

Les Pré-coachs :

Les pré-coach sont des coachs avant la lettre, c’est-à-dire avant l’utilisation du mot « Coach ».

Socrate : actif vers 399 av. J.-C. il est souvent cité avec sa maïeutique permettant d’accoucher les esprits en usant de séries de questions et d'ironie socratique[réf. nécessaire]9.

Milton Hyland Erickson : actif entre 1930 et 1980. Il intervenait outre son activité de psychiatre dans ce qui ressemble fortement à des coachings de vie par ex.: augmenter la performance sportive ou bien Jeune homme ayant du mal à trouver un travail ( cas316 et 305 in Thérapie hors du commun W.H.O'Hanlon et A.L.Hexum). Il n’utilisait l’hypnose formelle que dans 50% de ses séances ( selon J.A. Malarewicz in 14 leçons de Thérapie Stratégiques 1998 ESF Editeur). Selon ses exégètes (Ernest Rossi, Jay Haley) Il utilisait une conversation anodine, appelée hypnose sans hypnose ou hypnose conversationnelle sans transe pour aider le changement de son client. Cette conversation pouvait d’ailleurs porter sur des sujets anodins. De nombreux écrits relatent ses dialogues de coaching durant des séances transcrites qui permettent d’apprécier les stratégies de coaching mise en place.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coaching

COMMUNICATION NON VIOLENTE


La communication non violente (CNV) est un processus de communication élaboré par Marshall B. Rosenberg. Selon son auteur, ce sont « le langage et les interactions qui renforcent notre aptitude à donner avec bienveillance et à inspirer aux autres le désir d'en faire autant »1. L'empathie est au cœur de la CNV, entamée dans les années 1970, ce qui constitue un point commun avec l'approche centrée sur la personne du psychologue Carl Rogers dont Marshall Rosenberg fut un des élèves. L'expression « non violente » est une référence au mouvement de Gandhi2 et signifie ici le fait de communiquer avec l'autre sans lui nuire (voir ahimsa). Marshall Rosenberg s'appuie également sur les travaux de l'économiste chilien Manfred Max-Neef, qui a analysé les besoins humains3,4.

Le Centre pour la Communication NonViolente (The Center for Nonviolent Communication, CNVC)5 parle également d'une « communication consciente » dont les caractéristiques principales sont l'empathie, l'authenticité et la responsabilité.

TERMINOLOGIE ET DÉFINITION

Alors que la grammaire française inciterait plusieurs auteurs francophones à utiliser l'expression « communication non violente », Marshall B. Rosenberg et le Center for Nonviolent Communication (CNVC) préfèrent la typographie « Communication NonViolente » avec plusieurs arguments :

  • « L'expression Communication NonViolente (CNV) est la traduction française d'une marque déposée aux États-Unis. Les majuscules et l'absence d'espace et de trait d'union en font partie. »6

  • « La CNV est un processus précis que nous devons à Marshall B. Rosenberg, que nous distinguons du terme générique de « communication non violente » qui appartient au vocabulaire courant et à tous »7

DÉFINITION DE MARSHALL ROSENBERG

Marshall Rosenberg propose une définition du processus de la CNV8[source insuffisante], processus qui, selon lui, est continuellement remis en question[citation nécessaire] :

« La Communication NonViolente, c'est la combinaison d'un langage, d'une façon de penser, d'un savoir-faire en communication et de moyens d'influence qui servent mon désir de faire trois choses :

– me libérer du conditionnement culturel qui est en discordance avec la manière dont je veux vivre ma vie ;

– acquérir le pouvoir de me mettre en lien avec moi-même et autrui d'une façon qui me permette de donner naturellement à partir de mon cœur ;

– acquérir le pouvoir de créer des structures qui soutiennent cette façon de donner. »

EXPLICATION DE LA TERMINOLOGIE EMPLOYÉE

  • Le « conditionnement culturel », pour Marshall Rosenberg, est la façon que nous aurions de porter des jugements sur les choses et les êtres en termes de « vrai » ou « faux »9, « bon » ou « mauvais », « normal » ou « anormal »…

  • « Se mettre en lien avec soi-même » pourrait s'expliquer comme : prendre pleinement conscience des sentiments et besoins qui nous habitent et qui, au départ, sont juste « vaguement conscients »[réf. nécessaire].

  • « Donner naturellement à partir de son cœur » pourrait se définir comme une générosité spontanée et volontaire, qui ne provient pas d'une contrainte ou d'une obligation morale extérieure[réf. nécessaire].

DÉFINITION DE THOMAS D'ANSEMBOURG

Selon Thomas d'Ansembourg, le processus de la CNV vise à aider à éclaircir ce que nous vivons10. Il ne s'agit pas de l'empathie en tant que telle, mais elle y donne accès. Il ne s'agit pas non plus d'une simple écoute, mais de « se relier efficacement à soi et à l'autre », c'est-à-dire prendre pleinement conscience de ses propres sentiments et de ceux de l'autre.

DÉFINITION DE DAVID SERVAN-SCHREIBER

Dans son best-seller Guérir, David Servan-Schreiber décrit le processus de la CNV en termes relativement simples. Selon lui, le premier principe de la CNV est de remplacer tout jugement par une observation objective, afin d'éviter les réactions habituelles de son interlocuteur face à une critique. Le second principe est d'éviter tout jugement sur son interlocuteur pour ne parler que de ce que l'on ressent, l'autre ne pouvant contester cela. L'effort consiste alors à décrire la situation en commençant ses phrases par « je », pour être « dans l'authenticité et l'ouverture »11.

BASES ET FINALITÉS

Pour Marshall Rosenberg, le but de la CNV est de « favoriser l'élan du cœur et nous relier à nous-mêmes et aux autres, laissant libre cours à notre bienveillance naturelle. »12.

Partant de sa conviction que la nature profonde des hommes les porte à « aimer donner et recevoir dans un esprit de bienveillance »13, il s'interroge sur notre capacité à nous couper de cette bienveillance au point de devenir violents ou agressifs, et s'efforce de comprendre comment certains individus, au contraire, parviennent à rester en contact avec cette bonté, même dans les épreuves.

Dans ces différents états, il constate le rôle déterminant du langage et de l'usage des mots. C'est pourquoi il définit un mode de communication qui « favorise l'élan du cœur et nous relie à nous-même et aux autres »12. Il appelle cela la Communication NonViolente en référence à Gandhi, au sens d'une communication où il ne reste plus trace de violence.

Pour le CNVC (Center for NonViolent Communication), organisme promoteur de la méthode et certificateur de ses formateurs, le but de la Communication NonViolente est de « tisser des liens sur le plan humain encourageant les échanges venant du cœur et de mettre sur pied des structures gouvernementales et civiles qui favorisent de tels échanges. »14

PROCESSUS DE COMMUNICATION NON VIOLENTE SELON ROSENBERG

« La CNV repose sur une pratique du langage qui renforce notre aptitude à conserver nos qualités de cœur, même dans des conditions éprouvantes. »12

Le processus de Communication NonViolente peut être utilisé de trois manières :

  • communiquer avec soi-même pour clarifier ce qui se passe en soi (auto-empathie) ;

  • communiquer vers l'autre d'une manière qui favorise la compréhension et l'acceptation du message (expression authentique);

  • recevoir un message de l'autre, l'écouter d'une manière qui favorise le dialogue quelle que soit sa manière de s'exprimer (empathie).

Pour que ce processus favorise réellement la coopération et le dialogue, cela suppose :

Quelques Références en lien avec dans les domaines cités ci-dessus :

Anthony Robbins : Conférencier et Coach de vie, il a rendu célèbre le Coaching et la PNL.

Firtz Perls : Psychiatre et psychothérapeute, il est le Fondateur de la Thérapie Gestalt.

Carl Rogers : Psychologue humaniste, il est le Fondateur de l'Approche Centrée sur la Personne.

Carl Gustav Jung : Psychiatre et Fondateur de la Psychologie Analytique.

Milton Erickson : Psychiatre et Psychologue, il est le fondateur de l'Hypnose Ericksonienne.

Marshall B. Rosenberg : Psychologue et Créateru de la Communication non violente.

Pour des informations sur la Formation Holistique de Frédéric Deltour...

cliquez ici...

Articles en lien avec ces sujets :

Définition Thérapie Holistique

Quel est le rôle d'un thérapeute ? Pourquoi aller voir un thérapeute ? 50 Bonnes raisons...

Comment choisir un bon thérapeute (ou un coach) ?

Vidéos Techniques de Thérapie Holistique et Coaching de vie

Quel est le prix d'une séance de Coaching ou de Thérapie ?

Quel est le salaire d'un thérapeute, coach personnel ou coach de vie ?

Formation Thérapeute Holistique à Distance - Pourquoi ? Pour qui ? Comment ça fonctionne ?

Comment Devenir Thérapeute Holistique - Définition + Formation Thérapie Holistique

Trouver un Thérapeute, Coach de vie, Famille, Couple, Ado...

Formation Holistique Frédéric Deltour Avis et Témoignages

Description Formation Thérapie Holistique et Coaching de vie


Sources :


Plusieurs sources confirment les moyennes de prix que j'ai partagé avec vous et d'autres donnent des tarifs avec lesquels je ne suis pas d'accord, découvrez ces sites ici...

Par exemple sur le site ooreka.fr, vous trouverez quelques informations intéressantes :

Types de coaching

Tarif d'une séance de coaching d'une heure

Coaching professionnel

Entre 200 et 700 € environ, pris en charge par l'entreprise.

Coaching personnel

Entre 150 et 300 € environ

Coaching sportif

Entre 35 et 85 €

Source : Tarif coaching : tous les prix de coach - Ooreka


Le site superprof.fr nous donne cet ordre d'idée de prix pour des séances de coaching personnel :

"Les tarifs à Paris oscillent entre 15 € de l'heure et 200 €, avec une pléthore de profils autour de 35 € à 50 € par heure."

Concernant le coaching en entreprise ce site nous dit aussi :

"En moyenne, le tarif d'une séance peut grimper jusqu'à 700 € ou 800 € lorsqu'une entreprise fait appel à un cabinet de coaching pour le compte d'un(e) ou plusieurs de ses salarié(e)s.

La gamme de tarifs va donc de 200 € à 800 € hors taxes (HT) en moyenne."

"un coach professionnel certifié facture habituellement entre 4 000 € et 8000 € HT pour un coaching de dirigeant ou de top manager et de 10 à 16 000 € HT pour un coaching d'équipe."

Source : Quels Sont les Prix des Séances de Coaching Professionnel ? (superprof.fr)

Les Mots Clefs liés à ce site, à la Formation Holistique et aux activités de Coach et de Thérapeute :


Quel est le rôle d'un thérapeute ? Pourquoi aller voir un thérapeute ? 50 Bonnes raisons..., Définition Thérapie Holistique, Comment choisir un bon thérapeute (ou un coach) ?, Trouver un Thérapeute, Coach de vie, Famille, Couple, Ado..., Quel est le prix d'une séance de Coaching ou de Thérapie ?, Approche Holistique, Thérapeute Holistique, Coaching, Coaching de vie, Coach de Vie Holistique, Formation Thérapeute Holistique, Formation Coach de Vie Holistique, Holistic Approach Academy, L'Académie de l'Approche Holistique, Formation Psychopraticien, Formation Holistique, Thérapeute, Thérapie, Devenir Thérapeute, Thérapie Comportementale et Cognitive, Thérapie Cognitivo-comportementale, Devenir Thérapeute, Comment devenir Thérapeute, Thérapie Holistique Définition, Thérapie Holistique Formation, Formation Certifiante, Formation Holistique Certifiante, Thérapie Holistique, Formation Thérapie Holistique, Formation Thérapeute, Formation Coach de Vie, Coach Holistique, Thérapie de couples, couple, Coaching de couple, Formation Holistique, Trouver un Thérapeute, Trouver un bon Thérapeute, Comment devenir Thérapeute Holistique, Comment devenir Thérapeute, Comment devenir Coach, Comment devenir Coach de vie, Devenir Thérapeute, Devenir Thérapeute Holistique, Devenir Coach de vie, Devenir Coach, Qui peut utiliser le terme de thérapeute ?, Quel est le rôle du thérapeute ?, Quelle est la différence entre un psychologue et un thérapeute ?, Comment Trouver un bon Thérapeute, Pourquoi aller voir un thérapeute ?, Quelles sont les conditions pour être un bon thérapeute ?, Comment se déroule une séance chez le psychologue ?, Quand consulter un thérapeute ?, Quelle est la différence entre un psychologue et un psychiatre ?, Quelle est la différence entre un psychologue et un psychothérapeute ?, Comment trouver un bon Thérapeute proche de chez soi, Trouver un Coach de vie, Comment trouver un Coach de vie, Comment Trouver un Bon Coach de vie, Trouver un Thérapeute famillial, Thérapie famillial, Thérapie de couple, Trouver un Thérapeute de couple, Trouver un Thérapeute Coaching santé, Naturopathe, Trouver un Thérapeute Médecine Douce, à quoi sert un Thérapeute, qu'est-ce qu'un Thérapeute, Art Thérapeute, Référencement Thérapeute, Annuaire Thérapeute, plateforme Thérapeute, Thérapeute énergétique, Thérapeute Ayurvédique, Thérapeute en soins énergétiques, Thérapeute en relation d'aide, Thérapeute bien-être, Thérapeute énergéticien, Thérapie de groupe, Relation d'aide, Groupe de parole, Art Thérapie, Sophrologie, Sophrologue, Trouver un sophrologue, CNV, Communication Non Violente, Marshall Rosenberg, Formation, Formation professionnelle, Formation professionnelle continue, Stage, Stage et Formation, Stage Thérapeute, Stage Coach de vie, Stage Coach, Techniques de coaching, Consultant, Consultant en entreprise, PNL (Programmation Neuro Linguistique), Hypnose, Hypnose Ericksonienne, Thérapie Gestalt, Approche Centrée sur la Personne, Empathie, Thérapie rationnelle émotive, Approche Centrée sur la Solution, Psychologie, Stress, Anxiété, Bonheur, Bien-être, Sérénité, Spiritualité, Médecines Alternatives, Médecines Parallèles, Médecines Holistiques, Alimentation, Nutrition, Santé, Yoga, Jeûne, Médecines Naturelles, Médecines Douces, Frédéric deltour, Carl Rogers, Tony Robbins, Jacques Salomé, Carl Jung, Fritz Perls, Socrate, Milton Erickson, Bouddha, Bouddhisme, Méditation, Pleine Conscience, Taoïsme, Yin Yang, Chamanisme, Hindouisme...

person getting 1 U.S. dollar banknote in wallet
person getting 1 U.S. dollar banknote in wallet