L'Hypnose

L'hypnose est une technique qui utilise la suggestion pour altérer l'état de conscience d'un individu afin de l'aider à surmonter des blocages au niveau mental, émotionnel ou physique. Elle peut être utilisée seule ou en combinaison avec d'autres thérapies pour un accompagnement holistique.

COACHING ET THÉRAPIE HOLISTIQUE

Frédéric

1/23/202314 min read

L' Hypnose

L'hypnose est une technique qui utilise la suggestion pour altérer l'état de conscience d'un individu afin de l'aider à surmonter des blocages au niveau mental, émotionnel ou physique. Elle peut être utilisée seule ou en combinaison avec d'autres thérapies pour un accompagnement holistique.

Dans cet article vous allez découvrir différents types de méthodes d'hypnose et vous aurez aussi accès à 3 exemples de scripts que vous pourrez utiliser dès aujourd'hui sur vous ou sur quelqu'un que vous souhaitez accompagner...

Il existe plusieurs types de méthodes d'hypnose, dont voici quelques exemples :

L'hypnose classique : utilise une technique de relaxation pour amener un individu à un état de conscience modifié dans lequel il est plus réceptif aux suggestions.
L'hypnose ericksonienne : utilise une technique de langage indirect pour amener l'individu à un état de conscience modifié. Elle est souvent utilisée pour résoudre les problèmes de blocage inconscient.
L'hypnose humaniste : utilise une approche centrée sur la personne pour explorer les expériences et les sentiments d'un individu et pour l'aider à identifier les causes profondes des problèmes.

Explications supplémentaires de chaque méthode...

L'hypnose classique : Cette méthode est souvent utilisée pour traiter des problèmes tels que l'anxiété, la dépression, les addictions et la douleur. Elle est également utilisée pour des applications telles que l'amélioration de la mémoire, la résolution de problèmes et l'augmentation de la confiance en soi.

L'hypnose ericksonienne : Cette méthode d'hypnose est elle souvent utilisée pour résoudre les problèmes de blocage inconscient, comme les phobies, les troubles du comportement et les traumatismes. Elle est également utilisée pour des applications telles que la gestion du stress, la perte de poids et l'amélioration des performances sportive.

L'hypnose humaniste : Cette méthode est souvent utilisée pour traiter des problèmes tels que la dépression, l'anxiété et les troubles de l'humeur. Elle est également utilisée pour des applications telles que la résolution de problèmes, la gestion des émotions, la confiance en soi ou les problèmes relationels.

Il est important de noter que ces méthodes d'hypnose ne sont pas mutuellement exclusives, une thérapie peut inclure des éléments de plusieurs méthodes. Il est recommandé de consulter un thérapeute qui a été formé à ces l'une de ces méthodes pour discuter des options disponibles et choisir la méthode qui convient le mieux à vos besoins.

Un mix intéressant qu'utilise frédéric dans sa formation est de conduire une séance de Coaching ou de Thérapie en utilisant l'approche centrée sur la personne par exemple puis au moment opportun d'utiliser les principes de l'hypnose pour permettre aux individus de débloquer des émotions ou blocages inconscients puis de continuer la séance avec d'autres méthodes.

Vous pourrez découvrir dans de nombreuses vidéos comment Frédéric utilise cette méthodologie lors de séances réelles si vous suivez sa formation.
Dans les 50h de vidéos que contient cette formation, de nombreuses heures sont des séances complètes et réelles avec des individus que Frédéric accompagne et il vous montre concrètement comment vous pourrez vous aussi utiliser différentes méthodes.

Points clés :


L'hypnose peut être utilisée pour traiter de nombreux problèmes de santé mentale, émotionnels et physiques.

Il existe plusieurs types de méthodes d'hypnose, chacune ayant ses propres techniques et objectifs.

L'hypnose peut être utilisée seule ou en synergie avec d'autres thérapies pour un accompagnement holistique.

Pour savoir comment utiliser ces méthodes, il est nécessaire de se former, une formation holistique incluant l'hypnose est idéale pour celles et ceux qui sont en reconversion professionnelle car elle permet une grande diversité d'activité.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le type de formation que vous pouvez suivre pour devenir

Coach de vie et/ou Thérapeute Holistique (ainsi que Consultant, Praticien en PNL et bien d'autres manières d'exercer ou pratiquer ces métiers...) :

Cliquez ici

Voici ci-dessous 3 exemples de séances d'hypnose, la première est reflète la méthode qu'utiliserait un thérapeute pour vous guider durant une séance, les deux autres, vous permettent de savoir comment guider quelqu'un...

Il y a évdemment des principes à connaître pour amplifier ces méthodes et les utiliser plus efficacement en séances mais vous verrez que cette approche est déjà intéressante pour vous familiariser avec l'hypnose...

La séance guidée :

"Je vais maintenant vous guider dans une séance d'hypnose pour vous aider à vous détendre et à gérer le stress en utilisant la nature. Je vous invite à vous mettre dans une position confortable, à fermer les yeux et à vous concentrer sur votre respiration.

Prenez une profonde inspiration par le nez, en comptant jusqu'à cinq, puis expirez lentement par la bouche, en comptant jusqu'à cinq. Continuez à respirer de cette façon, en vous concentrant sur votre respiration pendant quelques respirations, pour vous aider à vous détendre.

Maintenant, je vais vous demander de vous concentrer sur une image mentale d'un endroit paisible dans la nature que vous appréciez, un endroit où vous vous sentez bien et détendu. Ce peut être un lieu que vous inventez ou un lieu que vous connaissez... Vous pouvez par exemple vous imaginer dans une forêt, une plage ou une montagne.

Imaginez les détails de cet endroit, les arbres, les fleurs, les vagues ou les rochers. Écoutez les sons de la nature, les oiseaux, les feuilles bruissant dans le vent, le bruit de l'eau. Sentez les sensations de cet endroit, l'air frais sur votre peau, la chaleur du soleil sur votre visage, la sensation de l'herbe sous vos pieds...

Imaginez-vous maintenant marchant dans cet endroit paisible dans la nature, en sentant votre corps se détendre à chaque pas. Imaginez-vous en train de respirer profondément et lentement, en ressentant toutes les tensions de votre corps s'évanouir.

Imaginez-vous en train de vous sentir totalement détendu, calme et en paix, totalement détendu, calme et en paix...

Maintenant, je vais vous demander de vous rappeler cet endroit paisible dans la nature à chaque fois que vous vous sentez stressé ou tendu. En utilisant cette technique, vous pouvez vous détendre et gérer votre stress à tout moment, n'importe où.

Maintenant, je vais vous demander de rester dans cet état de relaxation pendant quelques minutes avant de revenir doucement à l'état éveillé.

Lorsque vous êtes prêt, vous pouvez ouvrir les yeux, et vous sentir détendu, calme et en paix. N'oubliez pas que cette technique est à votre disposition à tout moment pour vous aider à gérer le stress.

N'hésitez pas à me dire si vous avez des questions ou des inquiétudes à ce sujet, ou si vous souhaitez continuer à travailler sur cette technique lors de nos prochaines séances..."

Vous pouvez lire le texte ci-dessus ou les prochains en vous enregistrant en audio et en vous parlant avec une voix calme et posée... Puis écoutez ces textes en vous allongeant en en vous laissant aller...

Dans ce dernier cas, vous pourrez dire : "concentre toi sur ta respiration et détends toi progressivement..."

Au lieu de : "Commencez par demander à l'individu de se concentrer sur sa respiration et de se détendre progressivement."

Script d'hypnose pour se détendre :

Commencez par demander à l'individu de se concentrer sur sa respiration et de se détendre progressivement.
Demandez-lui de se représenter un endroit paisible dans la nature, comme une forêt ou une plage.
Encouragez-le à imaginer les détails de cet endroit, tels que les couleurs, les sons, les odeurs et les textures.
Demandez-lui de se concentrer sur les sensations de calme et de paix qu'il ressent dans cet endroit.
Encouragez-le à imaginer qu'il se promène dans cet endroit paisible, en se concentrant sur les sensations de détente qui envahissent son corps.
Demandez-lui de se rappeler cet endroit paisible et de se rappeler les sensations de détente qu'il a ressenti dans ce lieu, lorsqu'il se sent stressée dans la vie quotidienne.
Ramenez-le doucement à l'état de veille en lui disant de prendre une grande inspiration, de s'étirer et de se sentir détendue et paisible.

Script d'hypnose pour gérer le stress :

Commencez par demander à l'individu de se concentrer sur sa respiration et de se détendre progressivement.
Demandez-lui de se représenter un endroit calme dans la nature, comme une rivière ou un lac.
Encouragez-le à imaginer les détails de cet endroit, tels que les couleurs, les sons, les odeurs et les textures.
Demandez-lui de se concentrer sur les sensations de calme et de sérénité qu'il ressent dans cet endroit.
Encouragez-le à imaginer qu'il est assis près de cette rivière ou ce lac, en écoutant le bruit de l'eau qui coule, et en se concentrant sur les sensations de détente qui envahissent son corps.
Demandez-lui de se rappeler cet endroit calme et de se rappeler les sensations de détente qu'il a ressenti lorsqu'il se sent stressé dans la vie quotidienne.
Ramenez-le doucement à l'état de veille en lui disant de prendre une grande inspiration, de s'étirer et de se sentir détendu et paisible.

Pour vous former aux techniques d'hypnose et à bien d'autres méthodes complémentaires qui rendront cette technique encore plus effective,
découvrez la formation holistique de Frédéric.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le type de formation que vous pouvez suivre pour devenir

Coach de vie et/ou Thérapeute Holistique (ainsi que Consultant, Praticien en PNL et bien d'autres manières d'exercer ou pratiquer ces métiers...) :

Cliquez ici

Hypnose

En français, le terme hypnose désigne à la fois des états modifiés de conscience, et les techniques permettant de créer cet état (appelées techniques d’inductions).

Lorsqu’un individu est dans un état d’hypnose, ses perceptions sont modifiées par rapport à son état ordinaire. Les caractéristiques de ces états sont variés, notamment : perte des repères spatio-temporels, hallucinations, analgésies, anesthésies, etc. L'expérience hypnotique d'une personne dépend de sa personnalité, du contexte, de la méthode employée, des suggestions qui lui sont faites, de la profondeur de l'induction hypnotique, et d'autres paramètres.

Une personne peut également développer une hypnose spontanée ou provoquer soi-même sa propre hypnose. On parle alors d’autohypnose.

Il existe un débat ancien entre ceux qui considèrent l'hypnose comme un état mental spécifique et ceux qui le considèrent comme un jeu de rôle comportemental en réponse pour se conformer à une attente, ainsi que des positions médianes.

Étymologie

Séance d'hypnose, par Richard Bergh, 1887.

Le terme « hypnose » est un dérivé de « hypnotisme ».

Le mot « hypnotisme » est proposé par Étienne Félix d'Henin de Cuvillers dès 1820, lui-même dérivé de l'adjectif « hypnotique » signifiant qui provoque le sommeil et déjà en usage en médecine.

Après la publication en anglais en 1843 de l'ouvrage du chirurgien écossais James Braid Neurypnology ; or the rationale of nervous sleep, considered in relation with animal magnetism, le terme « hypnotisme » se répand parmi les médecins français pour désigner un sommeil ou un somnambulisme provoqués volontairement et artificiellement. On ne parle plus de sommeil magnétique (provoqué par la manipulation d'un fluide magnétique), mais d'un sommeil hypnotique ou d'un état d'« hypnotisme ».

Au milieu du XIXe siècle, le terme de « sommeil magnétique » est quelquefois employé en France1.

La forme courte « hypnose » apparaît en français vers 1880, d'abord pour désigner l'état hypnotique, puis également les diverses pratiques faisant usage de l'état hypnotique (hypnose médicale, hypnose clinique, hypnose légale, hypnose de scène).

L'hypnose est un état modifié de conscience différent de celui produit par la relaxation ou la méditation. Cet état peut être léger (rêverie, transe hypnotique légère, hypnagogique), hypnopompique ou plus profond.

« L'hypnose offre tant au patient qu'au thérapeute un accès aisé à l'esprit inconscient du patient. Elle permet de s'occuper directement de ces forces inconscientes qui sont sous-jacentes aux perturbations de la personnalité, et elle autorise l'identification de ces éléments de l'expérience de vie d'un individu qui ont de l'importance pour la personnalité et auxquels on doit accorder toute l'attention requise si l'on souhaite obtenir des résultats thérapeutiques. Seule l'hypnose peut donner un accès aisé, rapide et large à l'inconscient, inconscient que l'histoire de la psychothérapie a montré être d'une telle importance dans le traitement des désordres aigus de la personnalité. »

Milton Erickson

Léon Chertok considère l'hypnose comme un « quatrième état de l'organisme actuellement non objectivable » dont les racines profondes vont jusqu'à l'hypnose animale. Cet état renverrait aux « relations pré-langagières d'attachement de l'enfant ». Il se manifesterait électivement dans toutes les situations de perturbation entre le sujet et son environnement4.

« L'altération consciente n'existe que de cause à effet : l'utilisation de suggestions verbales en remplace d'autres. Mais si l'on puise dans les items préexistants à l'individu pour les reformuler sans les déformer ou les remplacer, les conduites futures restent en accord avec le conscient, ce qui affecte la mémoire à long terme et confère une durabilité au traitement. L'hypnose dans ce cas dépasse l'état modifié de conscience, qui n'est plus le terme approprié pour définir l'état d'hypnose. D'autres constats actuels, l'état dit « de somnambulisme » se visualise avec l'électro-encéphalogramme (EEG) tel un état de sommeil lent profond comparable au sommeil paradoxal.On devrait aussi parler de « surconscient » et non de subconscient pour qualifier les états d'hypnose car ceux-ci remplacent la fonction volontaire du conscient ayant une action dominante sur la psyché. Martine Le Coz, Erich Lancaster »

L'hypnose et la graphologie, Éditions Du Rocher, 1991.

Jean Godin, premier spécialiste français de l’hypnose éricksonienne propose dans l’encyclopédie médico-chirurgicale5 la définition suivante qui fait le lien entre les étatistes et les non-étatistes.

L’hypnose est un mode de fonctionnement psychologique dans lequel un sujet, parvient à faire abstraction de la réalité environnante, tout en restant connecté à certains stimulus (ex. : la voix de l'hypnotiseur). Ce « débranchement de la réaction d'orientation à la réalité extérieure », qui suppose un certain lâcher-prise, équivaut à une façon originale de fonctionner à laquelle on se réfère comme à un état.

Fonctionnement de l'hypnose

Avoir conscience de l'inconscient

Pour comprendre les méthodes6 d'hypnose, il est important de comprendre que nous sommes connectés au monde extérieur à travers nos sens. Le cerveau les traite selon deux circuits : le circuit conscient et le circuit inconscient. Si le premier est bien connu de tous puisque l'on en est par définition conscient, le circuit inconscient est très mystérieux. Il existe cependant d'innombrables manifestations de cet inconscient dans la vie de tous les jours, notamment les émotions. D'ailleurs, si on a conscience de ses émotions, leur maîtrise est toujours ardue en raison de leur source inconsciente. Les émotions sont source de comportement (la peur, l'amour, etc.), ce qui sera utilisé par l'hypnotiseur. Une autre facette de notre inconscient est la perception. La perception est une réaction inconsciente à un stimulus qui peut être une source d'information pour notre conscient. Par exemple si une personne se pique le doigt sur une aiguille, cette dernière va retirer son doigt avant même d'avoir mal, par réflexe (comportement inconscient), et elle ne pourra pas s'empêcher d'avoir mal (réflexe inconscient également).

Le moment le plus révélateur de l'inconscient s'avère néanmoins être lorsque le conscient se met en pause : lorsque l'on dort. Le rêve est donc un acte purement inconscient (d'ailleurs la mémoire d'un rêve au réveil s'estompe en quelques secondes en général, et ces rêves dont on a vaguement conscience ne correspondent qu'à une petite partie des rêves que l'on a, la plupart étant totalement inconscient, seulement visible sur un électroencéphalogramme). Il y a d'ailleurs dans le rêve un réflexe - par définition inconscient, qui déconnecte le cervelet de la moelle épinière pour éviter que lorsque l'on s'imagine courir, on se mette à courir réellement dans son lit. Dans de très rares cas, la reconnexion pourtant automatique au réveil peut mettre quelques secondes et on se retrouve dans une paralysie hypnagogique. A contrario, la reconnexion peut s'opérer durant les rêves et on se met alors à bouger dans son lit.

Un autre état d'hypnose très classique que tout le monde a vécu est de ne plus avoir conscience d'être dans un fauteuil assis avec des gens autour, lorsque l'on regarde un film. Ce qui conduit à une légère transe hypnotique ou l'on n’entend plus quelqu'un qui nous parle, on ne voit plus cette lumière sur le côté qui nous gênait pourtant au début. Et si on coupe le film brusquement, on met quelques secondes à réaliser que c'est en fait la publicité et qu'on peut se reconnecter à la réalité.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypnose

Selon l'état et le paradigme de la recherche scientifique, un état modifié de conscience ou EMC (aussi appelé état de conscience modifié ou ECM) est un état mental différent de l’état de conscience ordinaire, « représentant une déviation dans l'expérience subjective ou dans le fonctionnement psychologique par rapport à certaines normes générales de la conscience à l'état de veille »1. Ainsi en est-il des rêves, états hypnotiques, hallucinations, transe, méditation, états mystiques, etc.2.

Selon l’ethnologue Georges Lapassade, les EMC « rassemblent un certain nombre d’expériences au cours desquelles le sujet a l’impression que le fonctionnement habituel de sa conscience se dérègle et qu’il vit un autre rapport au monde, à lui-même, à son corps, à son identité »3.

Par opposition aux maladies mentales, les états altérés sont transitoires. Ils sont le plus souvent auto-induits, mais peuvent apparaître spontanément dans certains cas4.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_modifi%C3%A9_de_conscience

Milton Hyland Erickson

Milton Hyland Erickson, né le 5 décembre 1901 à Aurum (Nevada) et mort le 25 mars 1980 à Phoenix (Arizona), est un psychiatre et psychologue américain qui a joué un rôle important dans le renouvellement de l'hypnose clinique et a consacré de nombreux travaux à l'hypnose thérapeutique. Son approche innovante en psychothérapie repose sur la conviction que le patient possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu'il rencontre : il s'agit par conséquent d'utiliser ses compétences et ses possibilités d'adaptation personnelles. Atteint de poliomyélite à l'âge de dix-sept ans, Erickson a été une figure emblématique du « guérisseur blessé », expérimentant sur lui-même, lors de sa réadaptation, certains phénomènes qu'il met ensuite en application dans l'hypnose thérapeutique1.

Au cours de sa carrière, Erickson a collaboré notamment avec Margaret Mead, Gregory Bateson, Lawrence Kubie, Aldous Huxley, John Weakland, Jay Haley et Ernest Rossi. Il est considéré comme le père des thérapies brèves2. Ses travaux ont inspiré plusieurs approches thérapeutiques, dont l'hypnose ericksonienne, la thérapie brève de Palo Alto3 qui s'est largement inspirée des tâches qu'il donnait à faire à ses patients, la programmation neuro-linguistique et diverses autres techniques de traitement4. Parmi ses élèves les plus connus figurent Stephen Gilligan, Stephen R. Lankton (en) et Jeffrey K. Zeig (en).

En 1923 et 1924, Erickson, alors étudiant en troisième année de médecine, participe au séminaire sur l'hypnose organisé à l'université du Wisconsin par Clark L. Hull, un des pères fondateurs avec Jean Leguirec de la psychologie expérimentale et des théories de l'apprentissage aux États-Unis15. C'est avec Hull que prend naissance l'application de la méthode expérimentale à l'hypnose16. Hull cherche à appliquer au domaine de l'hypnose une méthodologie stricte et reprend le fameux débat entre suggestion (École de Nancy) et état modifié de conscience (École de la Salpêtrière)17. La plupart des expériences de Hull se concentrent sur la question de la suggestibilité. Prenant parti en faveur de l'École de Nancy, il ne mentionne jamais aucune base physiologique pour cet état particulier que serait l'hypnose.

Au printemps de 1923, Hull manifeste de l'intérêt pour le travail expérimental d'Erickson sur l'hypnose18 et lui propose de poursuivre ses recherches pendant l'été et d'en faire le compte rendu en septembre devant le séminaire de troisième cycle sur l'hypnose que doit organiser le département de psychologie19.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Milton_Erickson