La Thérapie Gestalt

La thérapie gestalt est une approche psychothérapeutique qui vise à aider les individus à prendre conscience de leurs sentiments, de leurs pensées et de leurs comportements dans le moment présent. Elle encourage les gens à explorer leur expérience subjective et à découvrir comment ils se connectent à eux-mêmes et aux autres.

COACHING ET THÉRAPIE HOLISTIQUE

Frédéric

1/23/20236 min read

La Thérapie Gestalt

La thérapie gestalt est une approche psychothérapeutique qui vise à aider les individus à prendre conscience de leurs sentiments, de leurs pensées et de leurs comportements dans le moment présent. Elle encourage les gens à explorer leur expérience subjective et à découvrir
comment ils se connectent à eux-mêmes et aux autres.

Le créateur de cette méthode est un personnage intéressant qui a d'ailleurs suivi différentes traditions, Fritz Perls était psychiatre et psychothérapeute.
Sa croyance est que la conscience du problème dans sa globalité permet sa résolution, grâce à une vision plus claire de ce qui est réel et ce qui ne l'est pas dans une certaine situation. En gros Perls explique "Gestalt" comme un tout plus grand que la somme des éléments qui le compose.

Une des méthodes clés de la thérapie gestalt est la "thérapie par l'expérience", qui encourage les gens à explorer leurs sentiments et leurs expériences à travers des exercices pratiques et/ou des activités de groupe. Par exemple, les thérapeutes gestalt peuvent demander aux clients de se mettre aumilieu d'un groupe et de se concentrer sur leur respiration, en explorant l'expérience réelle qu'ils enfont danss l'instant présent ou encore de visualiser une situation stressante pour par exemple aider à identifier les émotions et les pensées qui y sont associée.

Une autre méthode utilisée dans la gestalt est la "thérapie par la confrontation", où le thérapeute accompagne les clients dans l'exploration des comportements ou des croyances qui peuvent causer des problèmes dans leur vie. Par exemple, un thérapeute peut aider un client à explorer les raisons pour lesquelles il évite les conflits avec les autres et ainsi, une fois de plus, apporter plus de conscience à la situation.

La thérapie gestalt est peut être utilisée en séance inidivduelle ou en groupe, dans ce cas, les membres du groupe peuvent se soutenir les uns les autres dans l'exploration de leurs expériences et de leurs sentiments. Les groupes de thérapie gestalt peuvent se concentrer sur des thèmes tels que
la communication, la résolution de conflits et la résolution de problèmes personnels ou professionnels.

En suivant la formation de Frédéric vous apprendrez d'ailleurs comment utiliser la thérapie gestalt dans ces différents contextes.

En somme, la thérapie gestalt est une approche puissante qui s'intègre parfaitement dans un accompagnement holistique car elle permet de libérer de nombreux blocages émotionnels et d'augmenter la conscience des êtres sur des aspects qui habituellement restent inconscients.

Si vous pensez que la thérapie gestalt peut être un outil supplémentaire pour votre propre bien-être ou dans votre démarche d'accompagnement, vous pouvez découvrir comment Frédéric inclut cette technique dans sa démarche d'accompagnement holistique...
De nombreuses vidéos concrètes dans sa formation vous monteront des exemples de situations réelles
où la thérapie gestalt est utilisée pour résoudre des situations variées.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le type de formation que vous pouvez suivre pour devenir

Coach de vie et/ou Thérapeute Holistique (ainsi que Consultant, Praticien en PNL et bien d'autres manières d'exercer ou pratiquer ces métiers...) :

Cliquez ici

Thérapie Gestalt

La Gestalt-thérapie, parfois appelée Gestalt, est à la fois un corpus de concepts et un ensemble de pratiques visant un changement personnel, psychosocial et organisationnel.

Cette approche thérapeutique est centrée sur l’interaction constante de l’être humain avec son environnement. Elle s’intéresse à la manière dont cette interaction prend forme et tente de mettre du mouvement lorsque cette forme est figée et répétitive. En effet, le terme allemand « Gestalt » se traduit par « forme », au sens de « prendre forme », « s’organiser », « se construire ».

Le corpus de concepts s’organise autour de la notion de contact vue comme un processus. La personne en tant qu’organisme est en contact avec l’environnement et aucun organisme ne subsiste sans échange avec l’environnement. La théorie de la Gestalt-thérapie permet de modéliser ce processus en s’appuyant sur une philosophie phénoménologique et pragmatique.

Cette vision des interactions et l’intégration des concepts s’actualisent dans un ensemble de pratiques d’accompagnement des personnes, des groupes et des organisations. L’accent est mis sur l’expérience subjective et la prise en compte de ce qui se passe dans la situation présente.

La Gestalt-thérapie puise à différentes sources 7 :

  • la psychanalyse, que Fritz Perls a pratiquée avant de s'en éloigner. Elle s'inspire également de Sandor Ferenczi (1873-1933) par sa technique active, d'Otto Rank (1884-1939) centré sur le présent plutôt que sur le passé, de Wilhem Reich (1897-1957) valorisant le corps et l'influence de la société et de Karen Horney (1885-1952) sensible à la dimension culturelle ;

  • la Gestalt-psychologie ou Psychologie de la forme, qui naît en Allemagne au début du 20e siècle et rassemble des chercheurs à la charnière entre la philosophie et la psychologie. Le philosophe Franz Brentano (1838-1917) en est le précurseur, ouvrant la voie à la phénoménologie de la perception. S’appuyant sur des expériences concrètes, son élève Christian Von Ehrenfels (1859-1932) énonce une loi fondatrice de sa théorie : « Le tout est supérieur à la somme des parties ». Ce principe est à l’origine de la démarche holistique de la Gestalt-thérapie. Dans le prolongement de ce courant, Kurt Lewin (1890-1947) émigré aux États-Unis, élargit ce principe à la dynamique de groupe et conceptualise la perspective de champ qui influence fortement la Gestalt-thérapie ;

  • la psychologie humaniste8, mouvement influent aux États-Unis à partir des années cinquante qui propose une troisième voie entre le béhaviorisme (comportementalisme) et la psychanalyse classique. Ce courant porté par Gordon Allport (1897-1957), Carl Rogers (1902-1987), Abraham Maslow (1908-1970), Jacob Moreno (1889-1974), etc., met au centre de son investigation les trois éléments suivants (Santarpia, 2016, p. 2) :

    • l’autoconscience dans son attitude naturelle à l’autorégulation et au développement,

    • le ressenti émotionnel et la capacité créative de donner un sens aux expériences dans toute leur complexité, incluant les forces irrationnelles (le négatif),

    • la spiritualité et les expériences de conscience modifiée.

Nous pouvons ajouter à ces thématiques : les valeurs, la liberté, la responsabilité de l’humain, la narration de l’expérience sensorielle directe, la recherche du positif et de la beauté esthétique dans la vie et l’art.

La Gestalt-thérapie, dans son intérêt pour l'expérience subjective, s'inspire de grands courants philosophiques qui marquent le début du 20e siècle :

  • le pragmatisme américain, philosophie qui se centre davantage sur les effets des phénomènes que sur leurs causes et s’intéresse à la dimension sociale et éducative. William James (1842-1910), Georges Mead (1863-1931) et John Dewey (1859-1952) sont les auteurs les plus souvent cités ;

  • la phénoménologie, mouvement philosophique né en Allemagne au tournant du XXe siècle dans les Recherches Logiques de Husserl. Cette méthode de réflexion invite à suspendre (épochè) tout jugement de réalité pour accueillir l’apparaître des phénomènes qui se présentent à la conscience et décrire leur signification. Les principaux auteurs articulent leur pensée autour de cette base et développent les concepts de conscience (Brentano 1838-1917, qui fut le professeur de Husserl), d’intentionnalité (Husserl 1859-1938), de question de l’être et de Dasein (Heidegger 1889-1976), de corporéité (Merleau-Ponty 1908-1961) ;

  • l’existentialisme, qui ouvre un questionnement sur le statut ontologique de l’homme et sur le sens de l’existence : face aux données incontournables telles la finitude, la solitude et l’incomplétude, quelle marge de responsabilité et de liberté revient à l'individu ? Les travaux des philosophes tels Sartre (1905-1980), Buber (1878-1965) nourrissent ces idées. Dans ce courant, le psychanalyste Binswanger (1881-1966) crée la Dasein-analyse traduite en français par Analyste existentielle9 ;

  • les sagesses orientales ont influencé Perls et ses collaborateurs. Ceux-ci ont emprunté au Zen et au Taoïsme une posture de lâcher prise et de présence dans l’ici et maintenant.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gestalt-th%C3%A9rapie

Fritz Perls

Fritz Perls, né le 8 juillet 1893 à Berlin1 et mort le 14 mars 1970 à Chicago, est un psychiatre et psychothérapeute allemand. Il invente la notion de Gestalt-thérapie1,2, qu'il a élaborée à partir de 1942 en collaboration avec son épouse, Laura Posner Perls et avec Paul Goodman.

Psychiatre et psychothérapeute, il commence sa carrière en 1926 dans un institut où il traite des soldats qui ont des lésions cérébrales. Il est influencé par Hans-Jurgen Walter et le mouvement des gestaltistes. En 1933, il s'exile aux Pays-Bas. L'année suivante, il décide d'aller vivre en Afrique du Sud où il commence à élaborer sa Gestalt-thérapie. En 1946, il émigre aux États-Unis. Peu de temps après son arrivée, il fonde avec son épouse Laura l'Institute of Gestalt Therapy à New York. Jusqu'à sa mort, il continue d'approfondir sa théorie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fritz_Perls

fritz perls thérapie gestalt
fritz perls thérapie gestalt